Amical Bénin-Zambie : les grands enseignements du match

14 oct. 2019 — Par Fadil M.

La bande à Michel Dussuyer renouait avec le public béninois ce dimanche 13 octobre 2019 à l'occasion du match amical face à la Zambie. C'est le stade Charles de Gaulle de Porto-Novo qui a accueilli les deux équipes pour ce premier match des écureuils à domicile depuis la CAN 2019. La rencontre s'est soldée par un score de 2 buts partout . Les écureuils sont revenus au score deux après avoir été menés. Steve Mounié (38') et Mickael Poté (90') ont répondu au doublé de Justin Shonga (20' et 78')

une défense centrale aux abois

Pour ce match, le sélectionneur a aligné d'entrée de jeu Olivier Verdon et Nabil Yarou dans l'axe de la défense. Un duo inédit suite aux blessures de Khaled Adenon et Cédric Hountondji. Avec cet "axe expérimental", les écureuils ont été plusieurs fois mis à mal par les attaquants zambiens en première période. Justin Shonga lancé dans le dos de Verdon bat Farnolle d'un tir croisé dès la 20ème minute de jeu. Le même Justin Shonga manque de doubler la mise à la 34ème après avoir résisté à Yarou et Adéoti. L'entrée  de Junior Salomon juste après la mi-temps ne stabilise pas pour autant la défense centrale béninoise. Justin Shonga marque son deuxième but suite à une prise de balle manqué par Verdon dans la surface de réparation. 

Quand on sait que ni Verdon (suspendu), ni Khaled Adenon  (blessé) ne seront aptes pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2021 face au Nigéria, il est à espérer un retour de Cédric Hountondji et une amélioration de la situation d'Adilehou toujours sans club.

Sur les côtés, Youssouf Assogba et David Kiki ont tenu leurs rangs. On devrait normalement retrouver les deux hommes face au Nigeria dans un mois. 

Jerôme Bonou, la satisfaction au milieu de terrain 

Convoqué pour la première fois en sélection A par Michel Dussuyer, Jerôme Bonou  a été titularisé au milieu de terrain en compagnie de Stéphane Sessegnon et Jordan Adéoti. Très appliqué, le sociétaire du Djoliba AC au Mali, a rendu une bonne copie. Il a souvent été sollicité par le capitaine des écureuils. En jouant les 90 minutes ce dimanche soir, il a sûrement donné satisfaction au sélectionneur. Le prochain regroupement nous édifiera davantage avec les probables retours de Sessi d'Almeida et Mama Séibou dans le groupe.

steve mounié, la confiance retrouvée ?

L'attaquant de Huddersfield en championship (deuxième division anglaise) restait sur 6 matchs sans marquer avec la sélection. Le natif de Parakou a retrouvé le chemin des filets ce dimanche de la tête sur un long centre de David Kiki. Michel Dussuyer déclarait en conférence de presse le jeudi dernier "c'est important d'aider Steve à retrouver son meilleur niveau". Outre son but, le joueur a fait preuve d'une grande débauche d'énergie en multipliant les courses et les appels comme à son habitude. Aucun doute que ce but lui fera du bien après une si longue période de diserte en équipe nationale. 

Toujours sur le plan offensif, l'axe Sessegnon-Dossou a été au cœur des quelques coups d'éclats du Bénin. Très en jambes, le "TGV" comme on le surnomme, a amené le danger dans le camp zambien à plusieurs reprises sans jamais arriver à s'appliquer dans le dernier geste.

une pelouse catastrophique

Si les écureuils ont rendu une copie peu intéressante sur le plan collectif face à la Zambie, la pelouse du stade Charles de Gaulle n'a pas facilité la tâche aux deux équipes. L'un des objectifs de ce match était de permettre aux joueurs de se familiariser avec la pelouse avant d'accueillir la Sierra Léone au mois de novembre. Après le spectacle de ce dimanche, il est plus que nécessaire de revoir l'état du terrain avant cette importante rencontre.

VOTRE PUBLICITÉ S’AFFICHERA ICI

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :