Communales 2020 au Bénin : un trio gagnant et deux relegués en division inférieure.

21 mai 2020 — Par Fadil M.

Le week-end écoulé, le football revenait sur les terrains après des semaines d’interruption pour cause de coronavirus. La bundesliga allemande montre la voie aux autres grands championnats dont les joueurs ont repris le chemin des entraînements pendant que certains pays ont fait l’option de l’arrêt des championnats de football pour le compte de la saison 2019-2020.

Au Bénin, la fédération béninoise de football se donne jusqu’au 15 juin 2020 pour évaluer la situation sanitaire du pays afin de statuer sur une reprise ou non des différents championnats. Le championnat politique, l’un des sports favoris au Bénin n’a pas eu beaucoup de mal à décider de maintenir son calendrier malgré la crise du coronavirus, jugeant les conditions réunies pour la tenue effective à bonne date des élections communales de 2020. Ainsi, les électeurs étaient aux urnes le dimanche 17 mai dernier (après deux semaines de campagne électorale) pour élire leurs conseillers communaux parmi les candidats en lice pour le compte des cinq (05) partis qualifiés pour la compétition : BR, UP, FCBE, PRD et UDBN. Analysons ensemble les résultats provisoires annoncés dans la nuit du mercredi à jeudi par la CENA.

PRD et UDBN : la relégation

A la faveur de la modification des lois du jeu qui imposent désormais aux équipes d'avoir au moins 10% des supporters sortis  avant de se voir attribuer des places au stade, le PRD et l'UDBN se sont vus relégués en division inférieure, n'ayant obtenus respectivement que 5,49% et 2,17%.

Pour la première fois en 30 ans, le PRD de Maître Adrien Houngbedji, n’aura aucun élu. Serait-ce la fin de carrière pour l’homme ? Plusieurs fois vainqueur du championnat (3 fois président de l’Assemblée nationale), il a perdu toutes ses finales de ligue des champions (présidentielle). C’est le Mickael Ballack de la politique béninoise. Salut l’artiste !

Sans surprise, l’UDBN de dame Claudio Prudencio, s’en sort avec très exactement zéro siège. Petit poucet de la compétition, le parti est venu "vendre du maïs" comme on le dit dans le jargon des habitués des stades au Bénin.

Les deux équipes descendent donc en deuxième division pour retrouver RE et PER et compagnie pour reprendre en chœur le "You'll never walk alone".


UP, BR, FCBE : le big three

Absent du championnat en 2019 pour des raisons administratives, FCBE conduit par le capitaine Paul Hounkpè et ses partenaires, se sont invités à la compétition cette fois-ci malgré les querelles internes. L’équipe des Cauris s’est illustrée ces derniers mois par une crise qui a ramené sur la place publique, les malentendus du vestiaire. Tout le monde se demandait comment ils (les cauris) allaient s’en sortir sans Boni Yayi, double vainqueur de la ligue des champions en 2006 et 2011; et leader emblématique de l’équipe. À l’arrivée, FCBE s’en sort avec 14,98 % des suffrages exprimés. Comme Neymar, Paul Hounkpe et ses pairs ont décidé de sortir de l’ombre du "messie" cauris pour voler de leurs propres ailes. À moins d’un retournement spectaculaire de vestes, ils devraient régner sur la ville des buffles du Borgou et quelques autres cités. Cela suffira-t-il pour envoyer un représentant en ligue des champions la saison prochaine ? Wait and see

UP et BR, les deux favoris de la compétition, ont tenu leurs rangs. UP coaché par l’expérimenté Bruno Amoussou, un des précurseurs du tiki-taka qui a influencé un certain Johan Cruyff et par la suite le jeune Pep Guardiola, conforte sa place de meilleure équipe du championnat avec 39,97% des voix, ne laissant aucune chance à ses adversaires dans les matchs à domicile (fiefs). Cela nous rappelle une autre équipe qui arbore la couleur jaune et ne laisse rien passer à domicile depuis quelques années lors des matchs internationaux.

Contrairement au "match amical" de la saison écoulée, les poulains d'Abdoulaye Bio Tchané ont laissé des plumes dans la bataille dans certaines localités phares censées leur revenir. Avec 37,38%, ils peuvent se frotter les mains et voir venir la saison prochaine. On a hâte d'y être, si vous voyez ce qu'on veut dire.

VOTRE PUBLICITÉ S’AFFICHERA ICI

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :